Les maîtres d'Okinawa

Unique... réunis en novembre 2002 à Paris pour un stage - France
Yasuo Shimoji
Trois Maîtres de Karaté-Do réunis pour présenter les écoles majeures du karaté d’Okinawa présents en France pour notre plus grand plaisir: 
Senseï YAGI, Senseï SHIMOJI et Senseï CHINEN.
Votre reporter a révisé son Hiragana et son Katakana ...


 

 

Les maîtres d'Okinawa

L’association Oshukai France a organisé un stage de Karaté d’Okinawa avec 3 experts venant directement de l’île d’Okinawa représentant les 3 styles majeurs, Goju ryu, Uechi ryu et Shorin ryu

  • L’atelier GOJU RYU a été dirigé par Maître Meitatsu YAGI – Hanshi 10ème dan, fils de Meitoku YAGI 10ème dan.
    Meitatsu YAGI débuta la pratique du karaté dès l’âge de 5 ans sous la férule de son père, dont il a pris la suite de l’organisation avec son frère Maitatsu. Maître YAGI père est actuellement âgé de plus de 91 ans, et fut disciple direct de Chojun MYAGI créateur du style GOJU RYU.
    Meitoku YAGI était le disciple le plus proche de Chojun MYAGI. A la mort de ce dernier, il devint tout naturellement son successeur dans l’Association GOJU KAI D’OKINAWA.
    A titre de reconnaissance unanime, il reçu le kimono porté par Chojun MYAGI.
    Maître YAGI père s’est également occupé du fils de Chojun MYAGI qui vit actuellement à TOKYO.
    MYAGI transmis à ses disciples les katas SANCHIN – SEIENCHIN – SEISAN et personnellement à YAGI le kata SUPARIMPEI.
    Le Maître Gogen YAMAGUCHI dit le chat (branche Japonaise du GOJU RYU) invitait souvent Chojun MYAGI. Quand il venait sur l’île d’OKINAWA il était toujours reçu par YAGI père dont il devint un ami.
    M. YAGI , se plait à dire qu’il aime travailler avec les étrangers, car ils sont très avides de connaissances et font beaucoup de recherches.
  • Le karate UECHI RYU a été représenté par Maître Yasuo SHIMOJI – Kyoshi 8ème dan, Directeur du centre du Kanto de la fédération d’Uechi Ryu assisté de M. Satoshi UECHI – Shihan 5ème dan
    Le karate Uechi Ryu fut créé il y a environ 100 ans par Me Kanbun UECHI qui reçut l’enseignement du maître chinois Shushiwa.
    Maître Kanbun UECHI commença à enseigner dans la ville de Fukkensho. Puis, il rentra à Okinawa et arrêta pendant un certain temps d’enseigner le karaté. Il y a 70 ans, il alla dans la préfecture de Wakayama pour diffuser le style Pangaïnon. Puis, il renomma le style par Uechi Ryu et plaça son centre à Okinawa.
    L’Uechi Ryu renforce pleinement le corps à travers le kata de base " Sanchin " et le kotekitae jusqu’à la pointe des doigts (nukite) et des pieds (sokusengeri). Sa caractéristique est de polir les techniques de combat et d’acquérir la sensation à travers les combats libres.
    Au niveau des kata, il existe très peu de positions statiques comme le kibadachi. L’Uechi Ryu a été conçu pour pouvoir attaquer et se défendre de manière naturelle. Il est considéré à l’échelle mondiale comme un karaté traditionnel de combat réel.
    La forme léguée par le fondateur fut transmise jusqu’à ce jour sans être déformée. Les successeurs ont rajouté quelques kata . Cependant les 8 kata , peu nombreux dans le karaté d’Okinawa furent conservés précieusement.
    L’entraînement s’effectue par l’apprentissage et la répétition du kata Sanchin. Même après avoir atteint un haut niveau, on revient au Sanchin.
  • Le SHORIN RYU a été démontré par Senseï Kenyu CHINEN – Kyoshi, élève direct de Senseï NAKAZATO 10ème Dan jusqu’en 1986, depuis il suit l’enseignement de Senseï MIYAHIRA 10ème Dan, responsable de l’association mondiale de Shorin ryu.
    Senseï Chinen a débuté le karaté à Okinawa, c’est en 1976 qu’il décide de venir en Europe pour y enseigner le karaté Shorin ryu et le Kobudo d’Okinawa.
    Depuis 25 ans Senseï Chinen développe le karaté traditionnel en Europe, mais aussi au Canada, en Pologne et en Inde. Son association Oshukai représente en France plus de 1500 pratiquants passionnés par le karaté traditionnel d’Okinawa. Cette association qui vient d’organiser un stage de 3 semaines à Okinawa, où tous les participants ont pu s’entraîner dans le dojo mythique de Senseï MIYAHIRA et suivre ces précieux conseils. Une visite sur les tombes des Maîtres MATSUMURA et Maître ITOSU a permis de rendre hommage à ces 2 grands maillons dans la chaîne de transmission du Karaté d’Okinawa.
    C’est lors de ce voyage que Senseï CHINEN a pris contact avec Senseî Meitatsu YAGI et Senseï Yasuo SHIMOJI et leur a proposé de venir animé un stage en France, puis en Pologne.

Texte fourni par la fédération OSHUKAI France

Les maîtres d'Okinawa